Les cenotes de la péninsule du Yucatan

Une des raisons pour laquelle nous voulions aller dans la péninsule du Yucatan, est pour la multitude de cenotes présents sur ce territoire.

Un cenote (prononcer cénoté), est un puits naturel d’eau douce. La péninsule du Yucatan (abritant trois régions : le Yucatan, le Quintana Roo et Campeche) n’est traversée par aucune rivière. Pourtant, c’est une région fournie en eau douce par les cenotes tous reliés entre eux par un réseau naturel souterrain. L’ensemble de la péninsule compterait environ 10 000 cenotes dont une infime partie est connue, les autres étant enfouis dans la jungle qui est étendue sur le territoire.

Malheureusement aujourd’hui beaucoup d’entre eux sont exploités en tant « qu’usine à touristes ». Tout de même, certains conservent toute leur authenticité, si l’on s’éloigne un peu de la riviera maya. Il est très facile d’accéder aux cenotes qui longent l’autoroute 307 reliant Cancun à Chetumal grâce aux colectivos. Il faut simplement indiquer au conducteur quel cenote vous souhaitez aller voir.

Voici une liste de cenotes que nous avons vu, avec nos impressions et nos conseils.

Cenote Garden of Eden

Situé entre Playa Del Carmen et Tulum, vous pourrez y accéder très facilement. L’entrée est de 100 pesos et il vous faudra marcher un petit kilomètre pour y accéder. C’est un grand cenote ouvert où il est possible de faire une plongée en cenote. Egalement vous pourrez sauter de 5 mètres environ (si ce n’est plus) dans le cenote. C’est très dommage que ce cenote soit une usine à touriste. Nous n’avons pas profité pleinement de cette merveille de la nature car il y avait une tripotée de gilets rouges, de gens qui sautaient sans faire attention aux plongeurs en dessous. En revanche nous avons eu la chance d’apercevoir de superbes oiseaux, mais aussi sur le chemin du retour un renard gris du Mexique, ce qui est très rare ! Possibilité de manger sur place des burgers et hotdogs mais on ne recommande pas du tout. Nous n’avons pas pris de photos du cenote car lorsque nous y étions il était rempli de touristes en gilet rouge.

cenote garden of eden

cenote garden of eden

Cenote Cristalino

Situé juste à côté du Garden of Eden, nous y sommes allés par erreur, pensant que nous nous rendions au Garden of Eden. L’entrée est plus chère, 150 pesos, ce qui est bien trop cher. Vous avez cependant accès à 3 cenotes ouverts, dont un petit, un moyen et un plus grand. Nous n’avons vu personne faire de la plongée en revanche nous pouvions sauter également. Si l’envie vous prend, vous pourrez déguster des noix de coco fraiches directement sur place. Petite particularité de cet endroit, un « fish spa » naturel en effet lorsque nous nous sommes assis au bord du cenote, les poissons sont venus nous manger les pieds.

cenote cristalino

cenote cristalino

cenote cristalino

Caleta Tankah

Nous avons réservé un article complet pour ce petit coin de paradis ici.

caleta tankah

Cenotes Choo-ha, Tamcach Ha & Multum Ha

Nous avons décidé une journée, en logeant à Tulum, de louer une voiture pour essayer de nous écarter du tourisme de masse de la Riviera Maya, afin de trouver des lieux plus authentiques. Cette décision était l’une des meilleures que nous pouvions prendre. En effet nous nous sommes dirigés vers le Yucatan, en direction de Coba (où vous pouvez visiter un temple maya), dans les terres. Vous pouvez acheter les entrées séparément pour chaque cenote, le tarif étant 55 pesos par cenote. Nous avons choisi de voir les 3 donc pour un total de 165 pesos par personne.

C’est les meilleurs cenotes que nous ayons vu pendant tout notre séjour.

Le premier, le cenote Choo-Ha, nous a laissé sans voix. Nous étions complètement seuls face à la beauté rare de cet endroit. L’eau limpide, les stalactites présentes dans la grotte nous ont émerveillés. Nous avons senti que cet endroit regorgeait d’histoire, et cela laisse pensif sur notre vision du temps. Pour vous donner une idée, un centimètre de stalactite se forme en 100 ans, et celles-ci faisaient plusieurs mètres de long.

choo-ha

choo ha

choo ha

choo-ha

choo ha

choo ha

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le cenote Tamcach Ha, situé 150 mètres plus loin que Choo-Ha, où nous avons eu notre première sensation de vertige au Mexique. Pour accéder à cette grotte totalement fermé, il faut prendre un escalier en bois (un peu glissant) en colimaçon. Cet escalier abrite des zones où l’on peut sauter dans le cenote. Math a sauté du 7m mais ce n’était pas très rassurant car on ne voit pas vraiment le fond du cenote et on a l’impression qu’une grosse bête préhistorique va en sortir. Ce cenote est comme une piscine naturelle géante. Absolument incroyable.

cenote

cenote

cenote

Pour terminer nous avons repris la voiture et sommes allés au cenote Multum Ha. A savoir que le côté de la route où sont les cenotes Choo-ha et Tamcach Ha est le Yucatan et l’autre côté abritant le cenote Multum Ha fait partie du Quintana Roo. Quand nous sommes arrivés au Multum Ha, nous n’avons pas particulièrement été impressionnés après avoir fait les 2 autres cenotes. Une fois que le bus de touriste est parti, ce lieu a pris une autre dimension, nous plongeant dans son histoire et son eau cristalline. Nous pensions que les « murs » étaient du sel, mais c’est du calcaire qui a emprisonné des fossiles avec le temps. Fascinant. Nous pouvions aussi voir les différentes strates laissés par les différents niveaux de l’eau au cours du temps.

Ce qu’il faut savoir pour les cenotes :

  • Chaque cenote est privé car il appartient à quiconque achète la terre sur laquelle il se trouve. L’entrée est donc payante : le prix peut varier entre 50 pesos et 350 pesos. Ceux à 350 pesos ne valent pas le coup de payer ce prix car ils sont en principe bondés de touristes.
  • Chaque cenote payant est aménagé avec des douches et des toilettes etc.
  • Toujours prendre son masque et son tuba pour partir en exploration
  • Des fois les accès peuvent être difficiles avec des escaliers un peu raides
  • Toute la riviera maya abrite des cenotes donc ils sont accessibles en colectivo
  • Ne mettez surtout pas de produits sur votre peau comme de la crème solaire où des répulsifs pour vous baigner. Ils sont strictement interdits afin de préserver les écosystèmes.
  • On recommande totalement chaque cenote car nous n’avons vu aucun autre pays où autre partie du monde où l’on peut voir ce genre de merveilles, il en existe probablement d’autres.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :