Bacalar, la lagune aux Sept couleurs

Bacalar est réputée comme étant la plus belle lagune d’eau douce au monde, surnommée la « lagune aux sept couleurs ».

La lagune dispose d’une particularité : en effet lorsque nous pensons à une lagune nous pensons à l’eau salée ; en réalité au Mexique, une lagune est un lac donc de l’eau douce aux couleurs extraordinaires. D’une longueur de 42 kilomètres pour seulement 2 de large, l’eau offre des tons de couleur bleu assez exceptionnels. Elle s’appelle la lagune de Bacalar car sur l’une de ses rives se situe la petite ville portant le même nom.

bacalar

Pour y aller en partant de Cancun où Playa Del Carmen, point central pour s’héberger sur la riviera Maya, il existe différents moyens : les bus ADO (les plus chers mais les plus confortables) ou MAYAB (plus local et plus lent), ou encore les colectivos (transports locaux, minivans), option que nous avons choisie. Pour un bus ADO il faut compter en moyenne 300 pesos, et en colectivo nous avons payé environ 150 pesos, avec un changement de véhicule à Carillo. Nous recommandons de prendre les colectivos qui sont beaucoup plus rapides que les bus MAYAB que nous avions pris au retour.

Nous avons dormi à l’hôtel SZAPOT, pour environ 500 pesos la nuit (chambre familiale), à deux blocs de la lagune. Pour votre séjour, nous vous recommandons de réserver près de la lagune, car elle est difficile d’accès sans un ponton privé. Cependant, il existe des pontons publics très sympathiques. Aussi, il est bon de noter que les logements surtout en haute saison à Bacalar sont plus chers que la moyenne dans le quitana roo.

bacalar

Bacalar reste épargnée du tourisme de masse, en étant seulement bordée de petits hôtels ou restaurants, petites maisons ou campings, et aucun gros resort. Une ancienne forteresse est logée dans les hauteurs de la ville face à la lagune, anciennement construite par les espagnols pour protéger la zone des attaques de pirates et rebelles mayas. Aussi, la ville dispose d’un petit marché artisanal.

Vous allez pouvoir observer des oiseaux incroyables. Nous avons eu la chance de voir un toucan.

bacalar

bacalar

bacalar

bacalar

Il est possible de faire une excursion en lancha (bateau local) pour visiter d’un peu plus près la lagune. Son prix est de 250 pesos chez tous les vendeurs. Il n’est pas nécessaire de réserver les activités en amont sur internet où les prix sont toujours largement plus élevés que ceux sur place. Au Mexique nous avons très souvent recourt à la négociation diminuant parfois le prix de 8 fois (expérience vécue !). On nous avait vendu un tour avec plusieurs spots dont un cenote, plusieurs stops dans l’eau turquoise, l’ile aux oiseaux et surtout le canal des pirates sur lequel nous étions censés passer 1 heure.

Pour le premier stop, nous nous sommes dirigés vers le Cenote Negro qui est au bord de la lagune. Les différents cenotes présents dans la lagune sont à l’origine de sa formation et ont provoqué la création d’une seule et même étendue d’eau. C’est assez impressionnant d’y faire du snorkelling puisque nous avons face à nous un grand trou bleu dont nous ne voyons pas le fond.

bacalar

Nous avons ensuite longé toute une partie de la lagune et le « capitaine » nous a laissé nous baigner dans une eau turquoise.

bacalar

Nous nous sommes ensuite dirigés vers l’ile des oiseaux. Cet endroit a la particularité, comme certains fonds de la lagune, de posséder un sable fortement concentré en souffre. Il est de ce fait possible de se faire des gommages avec le sable afin de purifier sa peau et la dégager des impuretés. C’est après avoir pataugé une dizaine de minutes que notre capitaine nous annonce que nous n’irons pas au Canal du Pirate car la zone a été mis en réserve naturel dernièrement. Cependant après discussion avec le Capitaine il nous dit qu’on pourra y aller mais qu’il faut revenir 2 heures plus tard…

bacalar

Pour manger pas cher et dans une ambiance sympathique qui change des traditionnelles taquerias, nous recommandons d’aller à Christian’s tacos. Peu onéreux et vraiment délicieux.

Pour profiter d’un verre en fin de journée, le restaurant bar la Playita est idéalement situé au bord de la lagune avec une ambiance jungle chic.

bacalar

bacalar

Bacalar nous a séduit de par la beauté de sa lagune mais aussi l’authenticité de sa ville qui surplombe ce joyau de la nature.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :