Le vertigineux Grand Canyon

Une des entrées du Grand Canyon est située à uniquement 2h30 de Las Vegas. Nous avons sautés sur l’occasion et loué une voiture pour nous y rendre.

Le Grand Canyon est situé à l’Est de Las Vegas, en Arizona, et est placé dans une réserve indienne (oui, comme les indiens d’Amérique dans les films). Nous avons conduit en plein désert en passant le barrage le plus grand au monde, le barrage Hoover, qui permet d’alimenter Las Vegas en eau, et de produire de l’électricité pour le Nevada, l’Arizona et la Californie.

Malheureusement nous devions le voir au retour mais nous avons eu un contre temps d’ordre médical.

Sur la route nous avons croisé un point de vue magnifique sur le fleuve Colorado, qui traverse plusieurs états dont l’Arizona, le Nevada, la Californie, l’Utah et le Colorado. Il est notamment à l’origine du creusement du Grand Canyon.

colorado arizona

Sur le GPS nous avions rentré l’adresse du « skywalk » du Grand Canyon car c’était l’entrée la plus proche. Quel traquenard… Après plus d’une heure et demie de route dans le désert sans aucune indication, nous sommes finalement arrivés à un parking avec l’obligation d’acheter un pass pour accéder au Grand Canyon avec des navettes. Aller à un autre point d’entrée nous aurait pris au minimum 4h de route. Le pass le moins cher, qui permet d’accéder au Grand Canyon et à un soi-disant ranch typique indien, était de 50 dollars par personne, sans les taxes. Nous voila pris au piège, en devant acheter des pass.

Nous n’avons pas regretté notre achat. Notre premier stop a été au ranch.

ranch grand canyon

ranch gand canyon

grand canyon

La seconde partie de la visite se fait à Eagle Point, c’est également là bas que le « skywalk » est placé (payant en plus, bien évidemment). Il a la particularité de disposer de vitres de verre pour voir sous ses pieds. Comme son nom l’indique, ce point de vue fait référence à un aigle, si vous regardez bien sur la photo suivante vous verrez au milieu des deux grandes roches comme un aigle.

grand canyon

Les photos ne sont vraiment pas représentatives de la grandeur de cette merveille de la nature. Le site ne dispose d’aucunes barrières de sécurité et nous avons vu des gens faire des selfies dos à la falaise tout près du précipice…. C’est sur des sites naturels comme çà d’ailleurs que des accidents se produisent notamment lors de selfies. Par réflexe nous voulions nous rapprocher du bord, car nous sommes habitués aux montagnes donc à avoir des pentes et ne nous attendions pas à un grand mur vertigineux long de plus d’un kilomètre.

grand canyon
Nous sommes à un mètre du vide sur la gauche, mais la photo n’est pas très représentative

Le dernier stop du tour est le point Guano qui est à couper le souffle car contrairement à Eagle Point, nous sommes sur une plateforme entourée de précipices, sur la droite et la gauche.

grand canyon

grand canyon

 

grand canyon

Nous sommes ensuite montés sur la montagne de la photo ci-dessus. Vertigineux…

grand canyon

Pour ensuite regagner la navette retour avant le coucher du soleil.

grand canyon

Nous avions réservé un motel sur booking.com à Kingman, qui est situé en Arizona, à 1h30 de notre point de vue du Grand Canyon. La route était vraiment tranquille, en plein désert ce qui est impressionnant et tellement dépaysant.

joshua tree

Et nous avons croisé des forêts de Joshua Tree (type d’arbre style cactus) en plein désert.

joshua tree

Le lendemain, nous étions censé aller voir le barrage de Hoover ainsi qu’une partie de l’emblématique route  66. Cependant, comme dit précédemment, nous avons eu un contre-temps médical. En effet Math avait eu une angine quelques semaines auparavant, puis à Las Vegas nous avons été constamment dans les climatisations des casinos et la fumée de cigarette. Sa gorge grattait mais il ne s’est pas inquiété. A notre réveil au Motel, il pouvait à peine parler et sa gorge était complètement gonflée et sa glotte énorme. Nous sommes finalement aller à « l’urgent care » qui est en gros l’urgence pour les petits bobos. Après 3 heures d’attente, le diagnostic tombe : les médecins pensent que c’est un abcès à la gorge et que si nous n’allons pas à l’hôpital immédiatement, nous n’arriverons pas à bon port de toute façon.

A l’hôpital deux options s’offraient à nous : soit l’abcès était assez petit pour le traiter avec des stéroïdes et des antibiotiques, soit l’abcès est trop gros et là c’est une intervention nécessitant d’aller piquer l’abcès donc une intervention chirurgicale. Notre premier réaction a été de se demander combien cela allait coûter. L’infirmière s’est empressée d’aller se renseigner avant les soins et nous a dit que ce serait plus de 2000 dollars (étrange sachant qu’on ne savait toujours pas quel traitement il allait avoir). Elle nous a demandé de régler un acompte aussi avant le traitement. Nous avons été soulagé d’apprendre que l’abcès était assez petit pour le traiter avec des antibiotiques et que nous allions pouvoir arriver à temps à Vegas pour attraper notre bus pour San Diego.

Notre dernier stop de l’aventure Americaine est à San Diego, où nous restons en workaway pendant 2 semaines et demi, avant de nous envoler vers un nouveau pays, le Mexique.

Nous ne posterons pas d’article sur San Diego, qui est un peu comme toutes les grandes villes Américaines. Nous en profitons pour nous détendre et réaliser des créations « artistiques », dans une villa avec piscine au milieu des collines.

san diego

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Le vertigineux Grand Canyon

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :